Le Jour de l'Orgue.

PROGRAMME

Jean LANGLAIS (1907-1991) :

Suite médiévale op. 56 (1947), dédiée à André Marchal : Prélude, Tiento (Offertoire), Improvisation (Elévation),Méditation (Communion), Acclamations (sur le texte des acclamations carolingiennes).

César FRANCK (1822-1890) : Cantabile (des Trois Pièces de 1878)

Louis VIERNE (1870-1937) :

Hymne au Soleil (Deuxième Suite de Pièces de Fantaisie op. 53)

Lied

Berceuse (Pièces en style libre op. 31)

Carillon de Westminster (Troisième Suite de Pièces de Fantaisie op. 54).

Le programme d'aujourd'hui met en lumière, dans ce qu'il est convenu d'appeler l'école d'orgue française, le rôle des organistes aveugles. L'Ecole Nationale des Jeunes Aveugles à Paris (INJA) a formé et forme encore des organistes de haut niveau. Le parcours logique INJA / Conservatoire de Paris fut un chemin bien balisé, qui conduisit nombre d'organistes vers la classe d'orgue du Conservatoire, dont le professeur fut Marcel Dupré de 1926 à 1954.

Parmi les organistes de la cathédrale de Perpignan, il y eut Antoine Reboulot, aveugle (Perpignan de 1937 à 1941 ; à sa nomination, il a 23 ans), lequel a succédé par la suite à André Marchal (aveugle aussi) à St-Germain des Prés, Paris (en 1946), avant de s'installer, définitivement, au Canada (Concernant Reboulot, voir à sa rubrique dans le site de la paroisse cathédrale, pages consacrées à l'orgue : http://cathedraleperpignan.adnsa.org ). 

Jean Langlais et Louis Vierne sont deux immenses organistes et compositeurs aveugles. La Suite médiévale rend hommage à la musique grégorienne (Kyrie Fons bonitatis dans le Tiento, Adoro te devote (Elévation), Ubi caritas et Jesu dulcis memoria (Méditation), Christus vincit (Acclamations, Final). Le Prélude, avec ses quintes et quartes parallèles, donne une certaine vision « médiévale ».

Avec Vierne, nous allons clairement vers l'orgue de concert. Les titres, à cet égard, sons sans équivoque.

Certes, Franck n'est pas aveugle ! Mais il est très joué, dans cette école d'orgue française. Un exemple ? Marchal a enregistré en son temps l'intégralité de l'oeuvre de César Franck. 

Cathédrale Perpignan

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×